#042 – Fileja, asperges sauvages

Fileja, asperges sauvages

Pour 4 personnes 

320 gr de fileja 

20 asperges sauvages

12 tomates séchées

1 gousse d’ail

1/2 citron confit

Huile d’olive

Nettoyer les asperges, conserver la partie supérieure, la plus tendre.

Réhydrater (si nécessaire) à l’eau tiède les tomates séchées durant 5 minutes. Couper en dés le demi citron confit.

Cuire les fileja dans une abondante quantité d’eau bouillante et salée.

Saisir dans un peu d’huile d’olive la gousse d’ail hachée, ajouter les asperges sauvages, les tomates séchées, le citron confit ciselé. Laisser confire une dizaine de minutes à feu doux.

Égoutter les fileja al dente et les mélanger à la sauce asperges-tomates-citron. 

Faire sauter l’ensemble dans une large poêle profonde. 

Ajouter si nécessaire un peu d’eau de cuisson des fileja.

Servir.

Les asperges sauvages sont une denrée rare si l’on vit en ville, mais, en revanche, un produit que l’on peut cueillir soi-même en toute liberté à la lisière des bois, près des murs en pierre-sèche, en pleine garrigue, au pied des cèpes de vignes si l’on habite à la campagne. 

On les trouve dès les premiers rayons de soleil, avant même l’arrivée du printemps. Elles sont le plus souvent très fines et elles ont une durée de vie très courte car elles ont tendance à sécher. 

La légère amertume qui la caractérise, est sa qualité gustative première. 

L’asperge sauvage a tendance à être mélangée à des œufs au plat ou à des œufs brouillés. Avec des pâtes, elle se révèle surprenante, elle accepte notamment l’acidité du citron et des tomates séchées. 

Les fileja sont des pâtes d’origine calabraise.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *