#106 – Tortiglioni, poivrons, tomates & noix

Tortiglioni, poivrons, tomates & noix

Pour 4 personnes 

320 gr de tortiglioni

3 poivrons rouges

50 gr de cerneaux de noix

15 tomates cerises

2 gousses d’ail

Pain dur

Piment en poudre

Persil

Coriandre

Huile d’olive

Sel

Poivre

Tailler les poivrons en lanières après avoir enlevé les graines et les membranes blanches.

Mixer le pain dur pour obtenir une chapelure assez épaisse. Incorporer le piment en poudre, la coriandre et le persil finement ciselés. Porter sur feu doux pendant deux à trois minutes. Réserver. 

Cuire les tomates cerises coupées en deux dans un peu d’huile d’olive pendant une dizaine de minutes avant de les mixer avec leur jus de cuisson. Saler, poivrer.

Placer les lanières de poivrons sur une plaque allant au four recouverte d’une feuille de papier cuisson. Déposer sur chaque lanière une fine lamelle d’ail, ajouter quelques gouttes d’huile d’olive. Enfourner pendant une vingtaine de minutes à 180 degrés.

Mixer la moitié des lanières de poivrons avec la chapelure et quelques cerneaux de noix jusqu’à l’obtention d’une pâte onctueuse. Mélanger l’ensemble à la sauce aux tomates.

Cuire les tortiglioni dans une grande quantité d’eau bouillante et salée. Les égoutter al dente. 

Mélanger dans une vaste poêle les tortiglioni et la sauce poivrons-tomates-noix.

Servir.

La sauce poivrons rouges et noix s’inspire du muhammara, une spécialité de la cuisine du Levant qui comprend également de la chapelure, de l’ail, de l’huile d’olive, du citron et du piment, à l’origine celui d’Alep, en Syrie, point de départ de la recette. On a choisi les mêmes ingrédients mais en les “construisant” de façon différente pour essayer de mieux en exalter les goûts en les découvrant l’un après l’autre. Le muhammara se déguste généralement en y trempant du pain pita mais aussi avec des plats de poissons (grillés) ou de viande (brochettes).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *